Né à Chicoutimi en 1910,autodidacte,il peint sur les murs de sa maison sa vision du monde.Il y accueille les visiteurs jusqu’à sa mort, en 1990.La maison est transportée en 1994 dans un espace d’exposition de La Pulperie de Chicoutimi. En 1957, il abandonne son métier de barbier pour se consacrer entièrement à la peinture.En 1964, l’Office national du film du Canada consacre un documentaire au travail du « peintre-barbier ».